menu

Cueillette

Objets gourmands à 4 mains : La cueillette, l’homme fruitier, pour un verger mobile.
Cueillette est le fruit d’une collaboration avec la designer culinaire Carole Bélénus, présentée en cours de réalisation au MAC/VAL lors de journées du patrimoine. La pièce est née des écrits de Sergio Dalla Bernardina autour des mises en scènes du sauvage.Le verger comme espace fictionnel , un fantasme urbain. Imaginer un rituel citadin mettant en scène la représentation de la cueillette. Reconstituer une sorte d’arbre mobile porté qui viendrait à la rencontre des cueilleurs. Pour un retour aux gestes primitifs humains, « naturels », du chasseur-cueilleur. Les branches plantées sur la tenue sont le support de fruits imaginaires, boules colorées aux parfums fruitiers à récolter sans les inconvénients : effort physique, insectes…
Karine Bonneval : « La proposition de Carole est venue comme une suite logique et de ma recherche actuelle qui part des jardins maraîchers pour une inventer une nouvelle mythologie autour des plantes comestibles. Avec son approche créative, la proposition s’est tout de suite enrichie de sa touche gourmande, en gardant le jeu naturel/artificiel qui fait la partie intégrante de mon travail.
Carole Bélénus : «  Pour l’arbre mobile de Karine, j’ai créé un fruit imaginaire. On peut le voir comme une boule de polystyrène hermétique et froide. Et pourtant, comme un fruit défendu, elle renferme une surprise. C’est en fait une coque de meringue très fine aux herbes aromatiques, qui protège délicatement des fruits transformés en confit, en coulis, en sorbet. La surprise est dans le goût, dans la texture, dans le contraste.

Gourmet objects with 4 hands: The picking, the fruit man, for a mobile orchard.
Cueillette is the result of a collaboration with culinary designer Carole Bélénus, presented at the MAC/VAL during heritage days. The play was born from Sergio Dalla Bernardina’s writings on the scenes of the wild, the orchard as a fictional space, an urban fantasy. Imagine a city ritual featuring the representation of the harvest. To recreate a kind of mobile carried tree that would come to meet the pickers. For a return to the hunter-gatherer’s primitive, « natural » human gestures. The branches planted on the outfit are the support of imaginary fruits, coloured balls with fruit flavours to be harvested without the disadvantages: physical effort, insects…
Karine Bonneval: « Carole’s proposal came as a logical continuation of my current research, which starts from market gardens to invent a new mythology around edible plants. With its creative approach, the proposal was immediately enriched with its gourmet touch, keeping the natural/artificial game that is an integral part of my work.
Carole Bélénus: « For Karine’s mobile tree, I created an imaginary fruit. It can be seen as a cold, airtight polystyrene ball. And yet, like a forbidden fruit, it contains a surprise. It is in fact a very fine meringue shell with aromatic herbs, which delicately protects fruits transformed into confit, coulis, sorbet. The surprise is in the taste, in the texture, in the contrast.

 

/