menu

les admirables

les admirables,
auvent des écuries et salle du conseil, domaine de Chaumont sur Loire
hiver 2016/17

L’agave a une longue histoire de cohabitation avec les hommes.
En Amérique, certaines espèces fournissent du sucre et de l’alcool, des fibres pour les vêtements. Cultivée en Europe depuis le XVIIIeme siècle, cette espèce s’est adaptée à nos climats et terrains pour investir petit à petit le territoire, au point que certains commencent à la considérer comme une espèce « invasive ». Une invitée qui se transforme petit à petit en hôte indésirable alors que l’on devrait louer ses facultés d’adaptation. Une plante exotique donc, mais installée dans les jardins depuis si longtemps qu’elle a perdu son aura d’objet de curiosité.

La dorure à la feuille est utilisée traditionnellement pour embellir les monuments et statues de France. L’idée est donc d’emprunter à la fois à l’esthétique des monuments extérieurs et à celui des massifs floraux que l’on peut retrouver dans les jardins et les parcs.
L’agave dorée est monumentalisée, elle retrouve sa place en tant que « l’admirable » (éthymologie du nom grec agauê). La dorure, intervention atificielle, nous rappelle notre besoin et envie de domination sur le monde vivant, mais n’empêche pas cette plante de pousser. Les pics dont elle est hérissée nous rappellent que le végétal sait s’adapter et ne craint pas la cohabitation.

/