menu

Reconduite

En faisant des recherches autour du terme « plantes colonisatrices » d’où provient le terme inventé de plantes colonisées, j’ai d’abord constaté une étrange syntaxe utilisée sur des sites de recensement de plantes voyageuses dites invasives. Un discours protectionniste parfois assez édifiant. Les plantes, comme les hommes qui migrent, doivent d’abord faire face à la méfiance, et s’adapter.
Reconduite à la frontière est un film tourné en hd, 1’59. 2012

In researching the term « colonizing plants » from which the invented term colonized plants originated, I first noticed a strange syntax used on census sites of so-called invasive travel plants. A protectionist discourse that is sometimes quite edifying. Plants, like migrating humans, must first face mistrust and adapt.
Driving back to the border is a film shot in hd, 1’59. 2012

 

/