Partager

Constellations

Botanique
Constellations

Dans Constellations, des échanges invisibles sont explorés : ceux issus de la rencontre des colonies de micro-organismes de l’écorce de l’arbre et de la main de l’homme. Il s’agit de visualiser la rencontre de deux milieux de vie étrangers l’un à l’autre, que le scientifique M. Rillig de la Freïe Universität  de Berlin nomme ‘community coalescence’, soit la rencontre fortuite de deux communautés de micro-organismes appartenant à deux biotopes différents.
Cette partie du projet a été réalisée en collaboration avec Ludwig Jardillier, microbiologiste à Orsay et trouve une forme dans l’installation Constellations. Une structure géodésique en carton pénétrable offre un aperçu de la multiplicité des formes de la vie et des symbioses en devenir. Elle invite à contempler l’infiniment petit comme un planétarium explore l’infiniment grand et à réfléchir sur la manière dont les être vivants interagissent.
Dans les boites de Petri cohabitent les micro-organismes de mains de participants de workshops avec ceux de troncs d’arbres du territoire où est installé le dôme.
Projet réalisé grâce au soutien de la Diagonale Paris-Saclay

Ludwig Jardillier

  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
  • Constellations
© Karine Bonneval