Actualité
2km4_pour une écologie joyeuse - fleurs/pollinisateurs
2km4_pour une écologie joyeuse - eau
La carte n'est pas le territoire
Partager

Basculement des mondes

Du 27 septembre au 15 novembre 2019 maison des arts plastiques Rosa Bonheur, Chevilly Larue
Basculement des mondes

Charlotte Charbonnel, Jérémy Gobé, Karine Bonneval, Cécile Beau
Commissariat : Pauline Lisowski et Fabienne Leloup

À l’heure où le changement climatique est une problématique majeure qui nécessite de repenser nos manières de vivre, les artistes nous invitent à appréhender les recherches scientifiques et le devenir du vivant, par le sensible. Des enjeux environnementaux, des processus naturels, du microcosme à l’échelle d’un milieu, parfois en relation avec des scientifiques, ils sont témoins, inventeurs et créent des oeuvres qui proposent des expériences. Ils rendent perceptible l’état de notre environnement, en bouleversement.
Si les processus de vie de la nature fascinent et inspirent, ils provoquent aussi des émotions, ravivent des souvenirs, des récits et conduisent à ressentir son propre corps. De ce contact naît la compréhension du végétal, sa manière d’être et de se transformer selon les lieux et conditions où il se trouve.
L’invisible, l’au-delà se découvre par l’expérience physique, l’écoute et le touché. D’un fragment, d’une matière naturelle ou d’un élément collecté, les artistes, parfois en collaboration avec des scientifiques, nous donnent à voir et à écouter le temps de la nature.
Ainsi, les oeuvres sont chacune un monde où plonger son regard, prendre le temps de comprendre une découverte scientifique ou se laisser surprendre et aiguiser sa curiosité sur les ressources naturelles, à préserver. Elles proposent des moments de contemplation, d’exploration à la fois visuelle, sonore et tactile. Elles nous amènent à prendre conscience des phénomènes naturels.

Vertimus :  film en double projection synchronisant le redressement d'un peuplier qui a été incliné dans la sphère du PIAF et le corps d'une interprète, Emilie Pouzet. Pièces de postureFace au film, deux sculptures de bois végétalisées sont une invitation à entrer dans la peau d’une plante. Il s’agit de « sculptures de postures », où nous sommes invités à recomposer nos mouvements en fonction de sollicitations extérieures, comme les végétaux se redressent face à différents stimuli.@font-face {font-family:"?? ??"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1791491579 18 0 131231 0;}@font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1107305727 0 0 415 0;}@font-face {font-family:"Quicksand Regular"; panose-1:2 7 3 3 0 0 0 6 0 0; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-2147483473 8 0 0 273 0;}p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; mso-bidi-font-size:12.0pt; font-family:"Quicksand Regular"; mso-fareast-font-family:"?? ??"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-bidi-font-family:"Times New Roman";}.MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-size:10.0pt; mso-ansi-font-size:10.0pt; mso-bidi-font-size:10.0pt; mso-fareast-font-family:"?? ??"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-fareast-language:JA;}div.WordSection1 {page:WordSection1;}

RRR rhizotrons sonorisés
Ecouter avec les racines des plantes : quelle musique vont choisir les racines ? Dans quelle directions vont elles pousser ?
Il s’agit dans cette pièce inspirée par des travaux récents de M. Gagliano qui montrent que les racines sont sensibles aux sons, de tenter un dialogue avec des systèmes racinaires de différentes plantes.
J’ai pour commencer construit un récipient de croissance tripartite, inspiré des récipients utilisés en laboratoire pour observer la croissance des racines, les rhizotrons.
Via trois tubes remplis de gel hydrophile, je propose trois musiques différentes dans la chambre de croissance, pour voir si celles-ci peuvent attirer ou repousser les racines : une offre pour peut-être les faire bouger. Le spectateur perçoit ce «mouvement » par la direction de leur croissance, attirée ou repoussée par certaines mélodies ou fréquences. C’est une pièce vivante en évolution constante, où le public s’assoit, écoute la musique proposée aux plantes, dans le même temps
que les plantes, et peut voir si les différents systèmes racinaires sont affectés par la musique dans leur forme: l’un des échantillons est une «Musique pour les plantes» typique de ce que l’on peut trouver sur internet, censée favoriser la pousse des plantes, l’autre est une chanson traditionnelle taiwanaise adressée aux plantes, la dernière est du groupe Pest Modern, Insect, plutôt punk-rock.
Après avoir laissé le système évoluer depuis mars 2019, on peut supposer que la chanson taiwanaise est celle qui a le plus de succès, et que la chanson rock semble provoquer un mouvement d’évitement.

Forêt synclinale : suivant le même principe des mouvements de redressement d'un arbre qui s'adapte à une inclinaison permanente, Forêt synclinale est un trépied en céramique où trois résineux poussent dans un pot incliné.
En géologie, un synclinal est un pli qui est concave vers le haut. Cette formation est souvent créée par la collision de deux plaques tectoniques. Les arbres qui poussent sur ces espaces inclinés et concaves doivent s'adapter à cette singularité géographique.
Dans cette pièce, une forêt à l'échelle du bonsaï se développe en se redressant dans un mouvement lent impliquant gravitropisme, phototropisme et proprioception.

  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
  • Basculement des mondes
© Karine Bonneval