Actualité
Conférence
UN/GREEN Naturally Artificial Intelligences
Plant me,
Partager

Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle

Du 11 juillet au 27 septembre 2015 Melle
Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle

« En nous l’homme de tous les temps. En nous tous les hommes. En nous l’animal, le végétal, le minéral. L’homme n’est pas seulement homme. Il est univers 1 ». Cette 7ème Biennale internationale d’art contemporain de Melle 2015 s’invente sur cette pensée d’Aimé Césaire, au double engagement poétique et politique.Loin de tout anthropocentrisme, cette nouvelle édition met en œuvre la corrélation, la coopération, l’interdépendance et la diversité du vivant dont l’humanité entière dépend. Elle se construit sur « l’indispensable connivence, depuis les temps immémoriaux, entre l’humain et le non-humain 2» ainsi  que l’observe l’anthropologue Philippe Descola.
Jardiniers terrestres Jardiniers célestes conjugue écologie et philosophie de l’existence avec des créateurs agissants, tous habités par un égal génie de la vie : de Gilles Clément à Bill Viola, de Marie-Monique Robin à Olivier Darné, de Julien Blaine à Sylvain Soussan, de Nicolas Kozakis  à Raoul Vaneigem, de Kôichi Kurita aux fabuleux peintres paysans Warli, Jivya Soma Mashe, Reena Umbersada, Shantaram Tumbada, Anil Vangad, etc.  Face aux multiples changements  et dérèglements de toute nature, ces artistes cultivent dans leurs œuvres le vivant, éveillent à d’urgents degrés de conscience, sèment des graines de résistance, d’enchantement et replacent l’humain au cœur du mouvement vital, les pieds sur terre, au balcon de l’univers. Particulièrement mellifère,cette biennale réunit vingt-cinq Homo sapiens qui transgressent  les frontières de l’art, de la science, de la culture et de l’agriculture. Poètes de la physique, de l’astrophysique, de la métaphysique ... ils offrent plus de lumière, plus d’espace, plus de sens,  plus de plaisir. Ils invitent à jouir de la vie,  à inventer de nouvelles règles heureuses de jardinage ... d’un nouveau projet de société pour un jardin planétaire viable.
«   Le jardin planétaire, nous dit Gilles Clément, c’est la Terre regardée comme un jardin, le lieu de l’accumulation du meilleur 3.  » Avec, aujourd’hui, sept milliards de jardiniers sur la planète.

Dominique Truco Directrice artistique
1. Aimé Césaire, « Poésie et Connaissance », Revue Tropiques, janvier 1945
2. Philippe Descola, Par delà nature et culture, 2005
3. Gilles Clément, Où en est l’herbe, Actes Sud, 2006
Avec Kwafir, les portraits botaniques, la grande tisane.
site

  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
  • Jardiniers terrestres, jardiniers célestes, biennale de Melle
© Karine Bonneval