Actualité
Mondes multiples, antre peaux, Bourges
Fête de la science
Champs d'expression
Partager

Rencontres Monde.s Multiple.s

DU 19 au 20 novembre 2022 Houlocène, Antre Peaux, Bourges
Rencontres Monde.s Multiple.s

Langue des bois
Alcôve pour oracle végétal

Installation réalisée en collaboration avec Shoï

Un tapis sert d’alcôve à trois ficus. Installé·es sur ce tapis, les pieds symboliquement plantés au sol, les spectateur·trices peuvent observer les réponses des arbres à différentes questions : des questions que l’on a envie de leur poser, sur eux, sur nous-même, sur nos relations. Chaque phrases faist vibrer les végétaux, d’une vibration propre à chaque individu végétal. Ce frissonnement, visible sur un écran face au tapis, est traduit en sons : c’est la « réponse » des arbres.
Énigmatiques, les phonèmes émis constituent un langage potentiellement compréhensible par tous les êtres vivants. L’arbre devient oracle.
Edouardo Kohn écrit dans « Comment pensent les forêts » que la caractéristique du vivant est sa capacité à interpréter différentes catégories de signes. Puisque les mouvements de l’air sont utilisés et ressentis par les humain·es et les arbres, des outils pourraient-ils être créés puis utilisés comme des « traducteurs » de la parole humaine pour la retranscrire aux arbres ? Pour sentir dans les modulations de son bruissement ce que l’arbre veut « nous dire » ? Langue des Bois est une proposition intérieure pour imaginer un dialogue inter-espèces, une forme expérimentale partielle et imparfaite.
L’installation est avant tout un prétexte pour passer du temps en compagnie de végétaux, observer et écouter ce que produit une interaction potentielle avec eux. Le signal vibratoire envoyé à l’arbre n’assure pas une complète « réception » du sujet végétal. De même, la réaction et le système de transposition en réponse ne saurait satisfaire un être cartésien, interrogeant plutôt l’esprit libre et ouvert par sa poésie. Ainsi les coordonnées transposées en un flux sonore forment, plutôt qu’une réponse anthropomorphisée, un oracle, qui par définition reste obscur pour celui qui vient l’écouter. Ce qui pourrait être la réponse de la plante aux interrogations de l’humain·e est un traducteur imparfait, une invitation à l’introspection.

Langue des bois a bénéficié des résidences 1001 plateaux et Ursulab de l'Antre Peaux, et du soutien à la création de la DRAC et de la Région Centre-Val de Loire.

Shoï
Rencontres Mondes Multiples

DOCUMENT(S)
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
  • Rencontres Monde.s Multiple.s
Karine Bonneval